« Il est, comment donc m’a-t-elle dit, ah oui, il est internationaliste. »

Publié le 25 mai 2015

9782848051802Comment déconstruire l’idée « d’identité nationale » sur un mode plaisant qui n’occulte ni l’odieux (la xénophobie comme auto-justification), ni le ridicule, ni non plus les raisons historiques qui ont participé à la construction d’une altérité vécue comme totale.

Le « conte » de Yannis Makridakis met en scène la communauté des« Romiotes », ces grecs qui choisirent par deux fois de rester à Istanbul (d’abord lors du traité de Lausanne en 1923 qui organisa l’échange de populations : les musulmans devant quitter le territoire grec, les orthodoxes le territoire turc, ensuite à partir de 1955 lors des pogroms anti-grecs à Istanbul même). « Reliques » du passé, ils/elles cultivent à outrance ce qui fonde à leurs propres yeux leur identité (religion, langue, traditions culinaires…) pour considérer que la résistance se manifeste prioritairement par la pratique de l’endogamie. Quel drame pour Constantia lorsqu’elle apprend que son gendre vient de découvrir qu’il était un bébé turc adopté par une famille grecque ! Car « l’identité » bien évidemment existe génétiquement.

La forme choisie procède de la même volonté de déconstruction : une longue lettre adressée par ce gendre (entrecoupée des commentaires de la destinatrice), où la mise en évidence des filiations et des ascendances crée un véritable labyrinthe directement contradictoire au simplisme des identités pures.

Yannis Makridakis : La Chute de Constantia

Traduit du grec par Monique Lyrhans

Sabine Wespieser 2015

Dominique Gerardin

 

https://entreleslignesentrelesmots.wordpress.com/2015/05/25/il-est-comment-donc-ma-t-elle-dit-ah-oui-il-est-internationaliste/

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>